Investir en SCPI pour diversifier son patrimoine sans contrainte de gestion

Un investissement accessible,

Percevoir un revenu complémentaire trimestriel,

Profiter d’un rendement supérieur à 5%,

Diversifier son épargne en investissant dans l’immobilier de bureaux ou de commerces généralement réservé aux investisseurs institutionnels,

Une gestion déléguée à des spécialistes du secteur,

Un investissement mutualisé sur plusieurs biens et différents locataires.


“L’achat de parts de SCPI reste incontournable dans le cadre d’une stratégie de diversification”

JE COMPARE TOUTES LES SCPI

+5% de rendement sur notre panier de SCPI en 2016,

5000€ seulement pour accéder aux SCPI,

0% de frais de dossier,

Acheter des parts de SCPI pour atteindre différents objectifs patrimoniaux


« Avec des taux d’emprunt historiquement bas, la pierre-papier est d’autant plus attractive »

OBTENIR MA SIMULATION DE CREDIT

Il est possible de financer à crédit votre acquisition afin de profiter de l’effet de levier. Vous avez alors le choix entre un crédit amortissable et un crédit in fine.
Si vous disposez d’une capacité d’emprunt et que vous n’avez pas d’autre projet d’acquisition, il est recommandé de financer l’achat de parts de SCPI avec un emprunt bancaire.

Cette affirmation est d’autant plus vraie lorsque les taux d’emprunt sont faibles comme c’est le cas en ce moment. Ainsi, avec les loyers versés chaque trimestre par la SCPI permettent de rembourser les échéances du crédit.

Autre avantage, les intérêts d’emprunt sont déductibles des revenus fonciers. En savoir plus

Achetez des SCPI via un contrat d’assurance-vie présente 3 avantages. Profiter de l’avantage fiscal des contrats d’assurance-vie (voir fiscalité assurance-vie), d’un régime de transmission favorable et d’une meilleure liquidité.

A l’inverse, l’assurance-vie présente l’inconvénient majeur de ne pas pouvoir financer l’achat de part de SCPI à crédit. En savoir plus

Pour les contribuables fortement imposés, notamment à l’ISF, il peut être intéressant d’acheter des parts de SCPI en démembrement temporaire.

En principe la durée de démembrement est de 15ans

En effet, pendant la période de démembrement, vous ne payez pas d’ISF, ni d’impôt sur le revenu . En savoir plus

tri scpi 1974-2014

Nos principaux partenaires





Les différents types de SCPI

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier ont pour unique objectif l’acquisition de biens immobiliers locatifs.

Les SCPI achètent des bureaux, des murs de commerces, d’entrepôts, de cliniques, de logements ou encore de maisons de retraite. Ces loyers, déductions faites des charges sont ensuite distribués sous forme de dividendes trimestriels.



Au 31 décembre 2014, elles représentaient 89% du marché des SCPI, soit plus de 29 mds € de capitalisation.

Leur rendement net moyen en 2014 était de 5,3%.

Les SCPI de bureaux, avec une valeur de 22,2 mds €, représentent 67,5% du marché : on compte 37 SCPI sur ce segment.

Suivent les SCPI de commerces, avec une valeur de 4,6 mds €, soit une part de marché de 14% : parmi les 21 SCPI présentes sur ce segment, Immorente représente près de la moitié de la capitalisation totale (2 mds €).

SCPI diversifiées : 2 mds €, soit 6% de part de marché : là aussi 2 poids lourds représentent une part importante du segment (Atout Pierre Diversification et Buroboutic).

SCPI spécialisées : 331 millions €, soit 1% du marché : elles développent une expertise sur des secteurs (santé) ou des zones géographiques bien définies (Allemagne).

Ce segment comprend: les SCPI de déficit foncier, loi Malraux, et loi Duflot.

Elles capitalisent 3,7 mds €, soit 11,2 % de part de marché.

Elles achètent des biens immobiliers qui présentent des dispositifs de défiscalisation, afin de profiter d’une diminution d’impôts par rapport au montant investi.

Pour bénéficier de l’avantage fiscal, il est recommander de conserver les parts jusqu’à la dissolution de la SCPI, selon la loi relative à l’avantage fiscal accordé.

En plus de la réduction d’impôt, les porteurs perçoivent des revenus locatifs.

Le fonctionnement des SCPI


La performance d’une SCPI tient compte de 2 éléments :

  • Le rendement locatif: qui correspond aux loyers nets de frais de gestion distribués tous les trimestres.
  • La revalorisation des parts: tient compte de l’évolution du marché immobilier.

La somme de ces deux éléments donne la rentabilité globale.

D’une part, les dividendes perçus sont taxés au titre des revenus fonciers soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.
D’autre part, les plus-values réalisées grâce à la revalorisation des parts sont imposables en tant que plus-values immobilières au taux de 19%.

Les abattements suivants s’appliquent:
6% par an au-delà de la 5ème année de détention et jusqu’à la 21ème année,
4% la 22ème année.

Soit une exonération de 100% au bout de 22 ans pour l’impôt sur le revenu.
Pour les prélèvements sociaux, les abattements sont les suivants :

1.65% de 5 à 21 ans,
1.6% la 22ème année,
9% par an au-delà.
Soit une exonération totale au bout de 30 ans.

Il faut distinguer les frais de souscription, qui sont généralement de 10%, des frais de gestion annuels qui sont prélevés sur les loyers.

Ces derniers représentent environ 10% des loyers mais sont transparents pour le porteur de parts.

NOS SPÉCIALISTES SCPI RÉPONDENT A TOUTES VOS QUESTIONS AU 01.44.95.08.72