L'ASSURANCE-VIE

L'enveloppe fiscale la plus complète

Althos vous offre des contrats sur-mesure et un service premium.

JE SIMULE MON PROJET

Courte définition

"L'assurance-vie est une enveloppe permettant de se constituer un capital dans le cadre d'un environnement fiscal favorable. Les sommes investies restent disponibles à tout moment. L'assurance-vie peut donc permettre de satisfaire de nombreux objectifs, comme par exemple constituer une épargne retraite, ou percevoir des revenus complémentaires. De plus, en cas de décès, cette épargne sera transmise aux meilleures conditions fiscales aux bénéficiaires désignés."

Bertrand Tourmente. Fondateur Gérant

Pourquoi souscrire à un contrat d'assurance-vie ?

Faire fructifier un capital

Les nombreux supports proposés en assurance-vie permettent de faire fructifier un capital en conformité avec votre sensibilité au risque définie.

Percevoir des revenus complémentaires

Percevez, si besoin, des revenus complémentaires aux meilleures conditions fiscales.

Préparer sa retraite

L’assurance-vie vous permet de constituer une retraite complémentaire dans un cadre fiscal avantageux.

Transmettre un patrimoine

L’assurance-vie vous offre la possibilité de transmettre votre patrimoine dans des conditions fiscales avantageuses

Les avantages de l'assurance-vie

L'assurance-vie est une enveloppe fiscale populaire car elle présente de nombreux avantages : une fiscalité favorable sur les retraits et sur la transmission, une flexibilité d'investissement.

L'assurance-vie, en tant qu'enveloppe fiscale hermétique, permet de gérer un patrimoine financier en franchise d'Impôt sur le Revenu.

Lors de la transmission, vos bénéficiaires recevront jusqu'à 152 500 € en exonération totale de droits de succession.

La durée de détention optimale est de 8 ans, toutefois, votre investissement reste disponible en permanence.

Le contrat d’assurance-vie multisupports vous donne accès à une large gamme d’investissements : fonds actions, fonds obligataires, fonds diversifiés.

Nos 3 contrats préférés

Contrat
Netlife
CARA
Liberalys vie
Assureur
unep scpi assurance vie
unep scpi assurance vie
unep scpi assurance vie
Note Althos
Points forts
-L'offre de supports la plus large du marché.
-Jusqu’à 100 % SCPI.
-Le plus complet du marché.
-L'offre d'ETF parmi la plus large du marché
-Décotes importantes sur les frais de souscription aux parts de SCPI.
-Jusqu’à 85 % investi en SCPI.
- 100 % digital, complet et évolutif.
-Des frais réduits à vie.
Frais d'entrée
Jusqu'à 0 %
Jusqu'à 0%
Jusqu'à 0%
Nombre total d'UC
200
300
320
Nombre de SCPI
15
11
12
Nombre d'ETF
23
10
0
Découvrez le contrat
Découvrez le contrat
Découvrez le contrat

J’obtiens ma recommandation sur-mesure

J'ai ans, je suis

et je souhaite

Performances passées de nos contrats d'assurance-vie selon le profil investisseur

Performances nettes de frais de gestion (1 %) pour nos allocations types selon le profil investisseur.

Sur 3 ans

2017

2016

2015

Les performances passées ne présagent pas des performances futures.
Investir en unités de compte présente un risque de perte en capital.

Nos portefeuilles par profil investisseur

Conservateur

Vous privilégiez la sécurité à la performance et acceptez un rendement limité compte tenu d’une prise de risque nulle.

Prudent

Vous privilégiez la sécurité à la performance mais acceptez un certain niveau de risque.

Equilibré

Vous privilégiez la performance mais souhaitez modérer le niveau de risque.

Dynamique

Vous êtes prêt, pour une espérance de gain élevé, à vous positionner sur des marchés plus volatils.

Offensif

Vous êtes prêt à vous positionner sur des marchés extrêmement volatils en contrepartie d’une espérance de forte plus-value.

Notre méthodologie d'investissement

Une allocation optimisée et diversifiée en permanence selon votre profil investisseur. Votre allocation pourra être modifiée dans le temps pour correspondre à votre profil investisseur et évoluera en fonction des fluctuations du marché.

Une gestion déléguée à une équipe d'experts qui assure un suivi quotidien personalisé pour profiter des opportunités de marché et réduire les risques.

Un conseil indépendant, pour choisir les meilleurs supports d'investissement parmi les meilleurs gérants actifs et/ou les meilleurs fonds indiciels (ETF).

Les frais de votre contrat

Les frais sont un élément déterminant dans la performance d'un portefeuille. C'est pourquoi nous sélectionnons les supports (OPCVM, ETF) ayant les frais les plus faibles possibles.

 
Conservateur
Prudent
Équilibré
Dynamique
Offensif
Frais du contrat
0.88%
0.93%
0.97%
1%
1%
Frais moyen des supports
0.43%
0.93%
1.25%
1.53%
1.38%
Mandat de gestion
0%
0%
0%
0%
0%
TOTAL
1.31%
1.86%
2.22%
2.53%
2.38%
Notre rémunération
0.43%
0.66%
0.83%
0.92%
0.86%

Notre approche pour sélectionner les supports défendant le mieux vos intérêts

Notre approche est simple : nous recherchons les 5 % des meilleurs gérants capables de battre leur indice de référence. S'ils existent nous les sélectionnons, dans le cas contraire, nous vous recommandons d'investir sur l'indice via un ETF.

Par exemple, il n'existe aucun fonds capable de battre l'indice des actions américaines le plus large, le MSCI USA, sur une période supérieure à 10 ans. C'est pourquoi nous sélectionnons directement l'indice en investissant sur un ETF MSCI USA.

A l'inverse, pour les actions européennes, plusieurs gérants battent l'indice de référence (le MSCI EUROPE) sur une période de 10 ans. Sur cette partie, nous avons sélectionné les meilleurs d'entre eux. Les frais afférents à ces fonds sont supérieurs à ceux d'un ETF, toutefois, ils sont largement justifiés par leur surperformance.

En savoir plus sur le fonctionnement de l'assurance-vie

Souscrire à une assurance-vie

L'assurance-vie est un contrat entre l'assuré (vous) et la compagnie d'assurance.

Lors de l'ouverture de votre contrat, nous vous accompagnons pour définir le montant à investir et dans la sélection des supports.

Le montant minimal d'investissement pour bénéficier de cet accompagnement est de 100 000 €.

Vous désignerez également vos bénéficiaires à qui seront transmis les capitaux lors de votre décès.

Deux types de contrats: mono-support vs multisupports

Les contrats mono-support ou contrats en Euro : comme leur nom l’indique, il s’agit de contrats uniquement investis sur un fonds en Euro.

Les contrats multisupports offrent en plus du fonds en Euros, la possibilité d’investir sur des supports en unités de compte (UC).

Les supports d'investissement : les fonds en euros vs supports en unités de compte

Plus de 80 % des versements sur les contrats d'assurance-vie des français sont effectués sur le fonds en euros à capital garanti. La liquidité et la garantie du capital expliquent cet engouement des français.

Cependant, si les meilleurs fonds en euros ont rapporté plus de 2 % en 2017, les rendements des fonds en euros connaissent un mouvement de baisse inéluctable. En 2017, le rendement moyen a été de 1,80 % et pour 2018, le rendement moyen attendu devrait être inférieur à 1,50 %. Ce taux n'est pas suffisant pour compenser l'impact de l'inflation et de la fiscalité.

Ainsi, si le fonds en euros peut rester la base de votre épargne, il est nécessaire de le compléter avec d’autres supports pour dynamiser votre épargne. C’est pourquoi un contrat multisupports est indispensable. A vous ensuite décider avec votre conseiller de la répartition que vous souhaitez.

En fonction de votre profil d'investisseur, accompagné de votre conseiller, vous sélectionnez l'allocation de votre contrat. Les fonds "100 % sûrs", à savoir les fonds en euros à capital garanti offrent des rendements faibles. A l’inverse, les fonds « 100% dynamiques », c’est-à-dire investis en actions, offrent des rendements élevés, mais sont bien plus volatiles et ne bénéficient d’aucune garantie en capital. Ces fonds sont adaptés à certains investisseurs et sont à envisager sur un horizon long terme.

Les versements

Après avoir effectué un premier versement lors de l’ouverture du contrat, vous pouvez réaliser des versements complémentaires programmés selon la fréquence que vous voulez (mensuelle, trimestrielle) ou faire des versements libres, afin d’épargner à votre rythme.

Les versements programmés ont pour avantage de lisser les performances dans le temps, en vous évitant notamment d’acheter au plus haut.

La fiscalité de l'assurance-vie en cas de rachats

Le succès de l’assurance-vie s’explique en grande partie par le régime fiscal favorable sur les retraits.
Seuls les plus-values retirées sont imposables. Plusieurs cas de figure :

  • La prime a été versée avant le 27 septembre 2017 :
    Les plus-values retirées sont imposables au barème de l’Impôt sur le Revenu ou sur option, au Prélèvement Forfaitaire Libératoire selon le barème dégressif suivant :
    - 35 % si le contrat a été souscrit il y a moins de 4 ans,
    - 15 % si le contrat a été souscrit il y a entre 4 et 8 ans,
    - 7,5 % si le contrat a été souscrit il y a plus de 8 ans (après un abattement annuel de 4 600 € pour une personne célibataire ou 9 200 € pour une personne mariée ou pacsée),
    auxquels s’ajoutent 17,2 % de prélèvements sociaux, sans abattement. Les prélèvements sociaux sur le fonds en euro ont été prélevés au fil de l'eau.
  • La prime a été versée à compter du 27 septembre 2017 et l’ensemble des encours en assurance-vie et contrat de capitalisation est inférieur à 150 000 € (ou 300 000 € pour un couple) :
    Les plus-values retirées sont imposables selon le barème dégressif suivant :
    - 30 % (IR et prélèvements sociaux) si le contrat a moins de 8 ans,
    - 7,5 % auxquels s’ajoutent les prélèvements sociaux au taux de 17,2 % si le contrat a été souscrit il y a plus de 8 ans (après un abattement annuel de 4 600 € pour une personne célibataire ou 9 200 € pour une personne mariée ou pacsée),
    ou sur option globale au barème progressif de l’Impôt sur le Revenu.
  • La prime a été versée à compter du 27 septembre 2017 et l’ensemble des encours en assurance-vie et contrat de capitalisation est supérieur à 150 000 € (ou 300 000 € pour un couple) :
    Les plus-values retirées sont imposables au Prélèvement Forfaitaire Unique au taux de 30 % (IR et prélèvements sociaux) quelle que soit la durée du contrat.
    Lorsque le contrat a plus de 8 ans, le contribuable bénéficie d’un abattement annuel de 4 600 € s'il est célibataire ou 9 200 € s'il est marié ou pacsé.

Quand choisir le prélèvement forfaitaire libératoire (PFL)

Quelle option fiscale choisir ? Votre conseiller vous accompagnera afin de choisir l'option fiscale qui sera la plus favorable pour vous selon votre situation.

Contrat d'assurance-vie à participation aux bénéfices différée

Il existe également des contrats d’assurance-vie « à participation aux bénéfices différée », dans lesquels les intérêts du fonds en euro, les coupons d’obligations et les dividendes d’actions des huit premières années ne sont versés qu’au huitième anniversaire du contrat.

Ces contrats permettent de conserver la disponibilité de vos liquidités aux meilleures conditions fiscales.

Pourquoi choisir Althos pour votre contrat d'assurance-vie ?

L'equipe Althos Patrimoine

Un accompagnement sur-mesure afin de répondre à votre situation et à vos objectifs,

Une sélection des meilleurs contrats et supports du marché,

La gestion de votre contrat déléguée à une équipe d'experts,

Un accès à vos performances 24h/24 7j/7.

Très satisfait

Des conseillers dynamiques et compétents, à l’écoute de leurs clients. Des explications simples et claires, des conseils personnalisés et un accompagnement durable. Je recommande vivement le cabinet Althos Patrimoine !

-- Alexandre L.

SCPI

Etant à la recherche d'investissements en SCPI, j'ai contacté Althos Patrimoine. Dans un premier temps, les explications ont été simples et claires, les simulations compréhensibles. Une réelle prise en main.

La suite à été de même : Accompagnement total pour gérer le crédit, la banque, l'achat de parts. Les informations sur mon dossier ont été récurrentes et précises jusqu'à la clotûre définitive.

Je recommanderai ce cabinet pour son professionnalisme.

-- Thierry M.

Professionnalisme, rigueur, clarté ...

Que dire de plus que ce qu'il y a dans le titre ... Ah, si : je suis en confiance. Et ce n'est pas rien.

-- Guillaume Orsat

Nos clients témoignent

« Excellent ! »

9.1 sur 10 

NOS CONSEILLERS RÉPONDENT À TOUTES VOS QUESTIONS AU 01.44.95.08.72

L’assurance-vie est un placement financier qui permet de se constituer une épargne récupérable sous forme de capital ou de rente viagère. C’est aussi un contrat qui, au décès de l’assuré, optimise la transmission du capital acquis à un bénéficiaire désigné. De fait, le contrat d’assurance-vie est devenu un produit d'épargne doté des avantages fiscaux de l'assurance.

Avec plus de 1 600 milliards d'euros investis en France, l'offre d’assurance-vie est proposée par d'innombrables réseaux bancaires et financiers pour tous les niveaux de patrimoine.

Qu’est-ce qu’une assurance-vie ?

Les produits d’assurance-vie sont des contrats flexibles qui vous permettent d’utiliser le capital constitué tout au long de votre vie comme une épargne retraite. L’argent placé sur un contrat d'assurance-vie n'étant pas bloqué, vous pouvez aussi envisager de l’utiliser à d’autres fins comme par exemple le financement d’un projet immobilier. En cas de décès, cette épargne est transmise avec une fiscalité avantageuse aux personnes que vous aurez éventuellement désignées dans le contrat.

Durée d'un contrat d'assurance-vie

Proposés pour une période de huit années, les contrats d'assurance-vie n'ont en fait pas de durée légale. En pratique, il est possible d’y mettre un terme à tout moment par simple rachat ou bien de le prolonger par tacite reconduction d'année en année.

Versement initial et primes en cours de contrat

A la signature du contrat, le souscripteur doit verser une somme forfaitaire qui peut différer d’un établissement à un autre, les montants requis n’étant pas soumis à un plafond légal. Ce 1er dépôt vous assure un capital productif dès l’ouverture du contrat.

En cours de contrat, les conditions de versement sont souples :

Versements libres qui n’imposent aucune régularité de dépôt puisque vous pouvez en choisir le montant et la fréquence

Versements programmés, aussi appelés primes périodiques, dont vous fixez le montant en fonction de vos capacités d’épargne [un montant minimum peut être requis] et selon le rythme qui vous convient [fréquence mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle]. Ces versements, automatiquement prélevés sur votre compte, peuvent être interrompus à tout moment, leur fréquence et leur montant étant également modifiables.

Pendant la vie du contrat, des frais sont à prévoir :

Frais d'entrée et frais prélevés à chaque versement variant de 0% à 5% selon les contrats

Frais de gestion correspondant à la rémunération de l'établissement, calculés sur la totalité de l'épargne constituée et se situant en moyenne entre 0,5% et 1,5% pour les contrats en unités de compte

Frais d'arbitrage prélevés sur le montant des sommes transférées d'un fonds à l'autre, pouvant atteindre en général 1% des sommes arbitrées

Supports d'investissement

Il y a deux grandes familles de contrats d'assurance vie :

les contrats mono support avec fonds en euros garantissant le capital et avec lequel vous ne pouvez pas perdre d'argent : les intérêts sont versés chaque année au 31 décembre et vous sont définitivement acquis,

les contrats multi supports avec des unités de compte [UC], qui ne protègent pas le capital et qui sont investies en parts de SICAV [sociétés d’investissement à capital variable], de SCI [société civile Immobilière], de SCPI [société civile de placement immobilier], de FCP [fonds communs de placement] ou plus récemment sur des « trackers » [les trackers ou ETFs répliquent un indice boursier, le cours de l’or, du pétrole, d’une matière première ou encore un secteur d’investissement particulier].

Avec l’assurance-vie multi supports vous pouvez investir dans différentes classes d'actifs, actions, obligations et produits de l'immobilier. Mais attention, une unité de compte peut avoir un rendement négatif en cas de baisse des marchés financiers et vous subirez alors une moins-value [perte d'une partie du capital investi].

A noter : les fonds en euros des contrats multi supports sont généralement les plus rémunérateurs ; cependant, le taux de rendement des unités de comptes est encore plus élevé mais en contrepartie d'un risque sur le capital.
La majorité des établissements proposent des contrats à gestion simplifiée, dits « contrats profilés», en fonction de stratégies prédéfinies : allocation d’actifs prudente, équilibrée ou encore dynamique [gestion pilotée et gestion sous mandat]. Ces formules peuvent être coûteuses et ne sont pas toujours adaptées au profil réel du client.

L’assurance-vie et le droit des successions

Selon l’article L132-12 du Code des Assurances, le contrat d’assurance-vie n’entre pas dans l’actif successoral. Il est donc possible de transmettre son épargne au bénéficiaire de son choix, quel que soit son lien de parenté. Pour autant, cette liberté ne vous autorise pas à déshériter vos proches et cette transmission doit être conciliée avec les règles du droit civil en matière de succession [traitement de la « réserve héréditaire » et de la « quotité disponible »].

Régulièrement saisis dans des affaires où les héritiers s'estiment spoliés, les tribunaux restent très vigilants lorsqu’un contrat a manifestement été souscrit dans le but de contourner les règles successorales. Dans les cas les plus délicats, le juge peut remettre en cause le contrat d’assurance-vie et décider de réintégrer les sommes dans le calcul des droits de succession. Il faut donc faire preuve de mesure si vous désignez des bénéficiaires «non classiques» dans votre contrat et vérifier que les primes attribuées ne sont manifestement pas exagérées.

La fiscalité de l’assurance-vie est avantageuse

En cas de retrait du contrat, la fiscalité dépend de la période d’épargne :

pour les versements effectués avant le 27/09/2017, les gains peuvent être déclarés à l’impôt sur le revenu [IR] ou faire l’objet d’un prélèvement forfaitaire libératoire [PFL] au taux de 35% avant 4 ans, 15% entre 4 et 8 ans et 7,5% après 8 ans et au-delà de l’abattement annuel de 4.600 € [9.200 € pour un couple marié ou pacsé],

pour les versements effectués depuis le 27/09/2017 les gains sont soumis au prélèvement forfaitaire unique [PFU] de 12,8% ou, sur option, à l'IR durant les huit premières années. Après huit ans, un prorata est calculé : 7,5% de PFL jusqu’à 150.000 euros de cotisations nettes, puis 12,8% de PFU au-delà. A noter : l’abattement de 4.600 € [9.200 € pour un couple marié ou pacsé] est toujours accordé. Les prélèvements sociaux [17,2%] non prélevés au cours du contrat le sont lors du retrait [uniquement sur les unités de compte et les gains avant 2011 des fonds en euros des contrats multi supports].

En cas de décès au cours du contrat, la fiscalité dépend de l’âge du défunt :

concernant les primes versées avant 70 ans, le conjoint ou le partenaire pacsé est exonéré; pour les autres bénéficiaires, exonération d’une 1ère tranche jusqu’à 152.500 euros, puis taxation de 20% de 152.501 euros à 700.000 euros et 31,25% au-delà [sur l’épargne versée à partir du 13 octobre 1998],

concernant les primes versées après 70 ans, exonération du conjoint ou du partenaire pacsé. Pour les autres bénéficiaires, les gains ne sont pas taxés et les primes suivent le barème fiscal des droits de succession après un abattement de 30.500 euros [sur les contrats ouverts depuis le 20 novembre 1991].

Souscrire une assurance-vie

Avant de signer votre contrat, vous devrez déterminer votre horizon de placement, calculer votre capacité à épargner et identifier votre relation au risque. Deux questions essentielles se posent à vous : comment faire fructifier votre argent et quelle idée vous faîtes-vous de votre future retraite. Un conseiller en gestion de patrimoine pourra, à peu de frais, vous présenter plusieurs offres et vous aider à choisir le contrat d’assurance-vie qui vous convient.