Les FPCI*: un investissement à rendement élevé à la fiscalité très avantageuse


Profitez de la classe d’actif présentant la meilleure performance sur le long terme (14% de rendement annuel selon l’étude AFIC/EY 2014),

Bénéficiez d’une exonération totale de vos plus-values à la sortie,

Un très bon outil de diversification de votre patrimoine dans une stratégie à long terme.

*Les FPCI ou Fonds Professionnels de Capital Investissement étaient précédemment connus sous le nom FCPR ou Fonds Communs de Placements à Risque.

“Contrairement à une idée reçue certains FPCI sont accessibles dès 20 000€ d’investissement”

Demandez plus d’informations

20 000€ seulement d’investissement comme ticket d’entrée des FPCI,

14% de rendement moyen en 2014,

Des conditions d’entrées avantageuses,

Le fonctionnement des FPCI


Les FPCI investissent lors des phases de croissance et de transmission du cycle économique d’une entreprise.

La durée de vie d’un FPCI est en principe de 10 ans et l’exonération des plus-values est conditionnée à une conservation minimale de 5 ans.

Le taux de retour sur investissement annuel moyen ressort à 14%, mais les rendements sont très hétérogènes.

C’est pourquoi il convient de choisir une société de gestion et un gérant avec un bon historique de performances.

Le risque de perte en capital est proportionnel au rendement potentiel, c’est-à-dire important.

En contrepartie, ces produits sont très peu « liquides » puisque les FPCI investissent dans des actifs non cotés.

Si vous voulez sortir il faut accepter une décote supérieur à 20%.

Contrairement aux FIP & FCPI, les FPCI n’offrent pas d’avantage fiscal à la souscription. Vous bénéficiez néanmoins d’une exonération totale des plus-values à l’impôt sur le revenu.

Vous devez respecter 2 conditions:

Vous ne détenez pas plus de 25% des parts dans les sociétés figurant à l’actif du fonds et vous n’avez pas détenu ce pourcentage au cours des 5 années précédant la souscription.

Vous devez conserver vos parts pendant au moins 5 ans et les revenus doivent être capitalisés.

En cas de rupture avant les 5 ans, la plus-value est fiscalisée à 34,5%, prélèvements sociaux inclus (sauf décès, invalidité, licenciement).

Droits d’entrée, payés lors de la souscription,

Des frais de constitution, acquittés lors de la création du fonds,

Des frais de gestion, facturés annuellement et représentant un pourcentage du montant de la souscription.
Nos principaux partenaires





NOS INGÉNIEURS PATRIMONIAUX RÉPONDENT A VOS QUESTIONS AU 01 44 95 08 72