OPCImmo de Amundi

Opcimmo : cap sur les 2 milliards d’actifs

althos article

Partagez!

Dans l’univers en pleine ébullition des OPCI, on assiste à un match de milliardaires entre les deux principaux acteurs, Selectiv’Immo d’Axa et Opcimmo d’Amundi Immobilier. Aujourd’hui, nous nous intéressons à cette dernière.

Quatre ans après sa création, Opcimmo a vu la taille de ses actifs doubler au cours du 1er semestre 2015, avec une collecte mensuelle moyenne de 150 millions.

OPCImmo de Amundi

A fin mai 2015, l’actif d’Opcimmo était de 1,4 milliard d’euros et se décomposait de la façon suivante :

– 56 % en immobilier direct et indirect,

– 10 % en foncières cotées,

– 14 % en obligations, dont 4 % d’obligations immobilières,

– 16 % en liquidités.

Néanmoins, l’allocation géographique des actifs physiques jusqu’ici concentrés sur la France (40 %), l’Angleterre (11 %) et l’Allemagne (49 %), pourrait évoluer après l’acquisition d’un portefeuille d’un milliard d’euros d’actifs, actuellement en cours de négociation.

Enfin, en termes de secteur, les bureaux représentent toujours 90 % des actifs contre 10 % pour les murs de boutiques.

Ce succès s’explique par 3 raisons :

  • une performance annualisée de 5,5 % en ligne avec celle des autres placements « pierre papier », auxquels viennent s’ajouter une meilleure liquidité ainsi qu’une plus grande souplesse.
  • l’association des 2 placements préférés des français, à savoir la pierre et l’assurance-vie,
  • la force de frappe du réseau d’Amundi et de ses 2 actionnaires (Crédit Agricole et Société Générale).

Au-delà, Amundi vise, d’ici à 2018, la première place du marché immobilier hexagonal avec un encours de 15 milliards d’euros.