PERP OU ASSURANCE-VIE POUR PRÉPARER MA RETRAITE ?

Le PERP est un des outils les plus efficaces pour réduire vos impôts et préparer votre retraite à condition d’avoir une Tranche Marginale d’Imposition (TMI) élevée.

En revanche, si votre TMI est inférieure ou égale à 14%, l’avantage fiscal est trop faible pour justifier les contraintes du PERP.

Pour ces raisons, nous préférons l’assurance-vie, qui est bien plus souple pour préparer votre retraite. Le détails ci-dessous :

Comparatif PERP vs assurance-vieASSURANCE-VIEPERPAvantage
Choix des supports d'investissementsAccès à la plupart des classes d'actifs (OPCVM, trackers, SCPI, Fonds €).Accès à la plupart des classes d'actifs (OPCVM, trackers, SCPI, Fonds €), mais le nombre de support est plus limité.ASSURANCE-VIE
Options de sortieRente viagère fiscalisée ou capitalRente viagère fiscalisée ou jusqu'à 20% en capital au moment de la retraite (or cas de déblocage exceptionnels permettant de débloquer 100 % en capital).ASSURANCE-VIE
DisponibilitéEpargne disponible à tout momentEpargne disponible lors du départ à la retraite ou dans les cas exceptionnels prévus par la loiASSURANCE-VIE
Minimum de souscriptionFaible, généralement inférieur à 1 000 €.Faible, généralement inférieur à 1 000 €.EGALITE
Souscription à plusieurs contratsIllimitéeIllimitéeEGALITE
Possibilité de transférer le contratNonOuiPERP
Frais de gestionEntre 0 % et 2 %Entre 0 % et 2 %EGALITE
Fiscalité à la sortie1/La prime a été versée à compter du 27 septembre 2017 et l’ensemble des encours en assurance-vie et contrat de capitalisation est inférieur à 150 000 € (ou 300 000 € pour un couple) :
Les plus-values retirées sont imposables selon le barème dégressif suivant :
- 30 % (IR et prélèvements sociaux) si le contrat a moins de 8 ans,
- 7,5 % auxquels s’ajoutent les prélèvements sociaux au taux de 17,2 % si le contrat a été souscrit il y a plus de 8 ans (après un abattement annuel de 9 200 € pour une personne mariée ou pacsée),
ou sur option globale au barème progressif de l’Impôt sur le Revenu.

2/ La prime a été versée à compter du 27 septembre 2017 et l’ensemble des encours en assurance-vie et contrat de capitalisation est supérieur à 150 000 € (ou 300 000 € pour un couple) :
Les plus-values retirées sont imposables au Prélèvement Forfaitaire Unique au taux de 30 % (IR et prélèvements sociaux) quelle que soit la durée du contrat.
Lorsque le contrat a plus de 8 ans, le contribuable bénéficie d’un abattement annuel de 4 600 € ou 9 200 € pour une personne mariée ou pacsée.
- Rente soumise au barème progressif de l'Impôt sur le Revenu après abattement de 10 % et aux prélèvements sociaux au taux de 9,1 %
- Capital soumis à un prélèvement libératoire de 7,5 % et aux prélèvements sociaux de 9,1 %
ASSURANCE-VIE
Déductibilité des versements à l'Impôt sur le RevenuL'assurance-vie ne n'offre aucun avantage fiscal à l'entrée.Les versements réalisés sont déductibles des revenus imposables dans la limite la plus élevée entre :
- 10 % de votre revenu d'activité imposable (dans la limite de 31 382 € en 2018)
- ou 10 % du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale de l'année précédente.
Possibilité d'utiliser les droits de votre conjoint (ou partenaire de PACS) et de profiter des plafonds non consommés les 3 années précédentes.
Plus votre Tranche Marginale d'Imposition est élevée, plus vous réduisez vos impôts.
PERP
Fiscalité en cas décès- Avant 70 ans : aucun droit de succession dans la limite de 152 500 € de capital par bénéficiaire. Puis 20 % d'impôt jusqu'à 852 500 € et 31,25 % au-delà.
- Après 70 ans : après imputation de 30 500 € pour l’ensemble des bénéficiaires, les sommes perçues sont imposées aux droits de succession. Cependant, les plus-values perçues sont également exonérées de droits de succession.
Absence de droits de succession sur les réversions de rentes entre conjoint et en ligne directe.ASSURANCE-VIE